Randonnée de 2018 à 2020

 
WE dans le Nord Morvan
initialement pévu le 1er mai 2020
Ludo Véro Sandrine Florence Tuija et Céline

WE Ile d'oléron
du 17 au 20 septembre 2020 à Saint-Pierre d'Oléron (17)

Sandrine/Guerrouane et Lucie/Cha'ym
Nous sommes accompagnées de nos amies bourguignonnes Stéphanie, Chloé et Marianne.


Nous partons le jeudi pour profiter plus longtemps de la mer. Les cavalières sont à l'hôtel l'Océane à Saint-Pierre d'Oléron et les chevaux sont en boxe dans le centre équestre Le Paddock à 15kms de l'hotel.
 
7 heures de route avec les camions, les travaux et les bouchons que j'ai trouvé interminables. Stéphanie, Marianne et Chloé sont parties plus tôt et nous attendent avec le pique nique sur la plage. Nous installons les chevaux au centre equestre. Guerrouane est très inquiet de se retrouver enfermé seul dans un boxe pour la première fois de sa vie. RAS pour Cha'ym qui attaque directement son foin.
Après le déjeuner, nous nous installons dans nos chambres et allons profiter de la piscine et du spa. Que du bonheur vu le temps !

Vendredi matin, on retrouve les chevaux au centre equestre après un bon petit déjeuner. Guerrouane a creusé une tranchée dans son boxe et nous leur proposons à boire car il y a des abreuvoirs automatiques  qu'ils ne connaissent pas et du coup ne boivent pas.
On les monte en van et direction le parking de la forêt des saumonards. Après une dizaine de kilomètres dans la forêt nous allons galoper sur la plage de la Gautrelle jusqu'à la plage de Boyardville dont une petite pointe pour le plus grand bonheur de chouchou. Nous avons parcouru environ 16 kms en 2h30. Marianne qui nous a rejoint sur la plage, joue les paparazzi pour notre plus grande joie. Chloé et Lucie n'apprécient pas trop les paires de fesses dénudées qui jalonnent la plage.
Après-midi détente avec catamaran pour aller voir Fort boyard et boire un coup de pineau.

 
Samedi matin, départ depuis le centre équestre pour retrouver Marianne à Vert Bois  pour pique niquer. Avant la halte du midi nous nous offrons un bon galop sur la plage de la Giraudière et Cha'ym emmène Guerrouane galoper dans l'eau. Guerrouane qui est surexcité et colle Cha'ym et bahir de peur d'être abandonné. Il va mettre du temps à se calmer à l'attache mais finira par se poser. Cha'ym est super zen.
Nous repartons tranquillement dans une jolie partie du
bois d'Avail avec du dénivellé (des grosses bosses on va dire). Nous avons fait 22 kms en 3h le matin et une dizaine de kilomètres pour le retour en 2 heures. Guerrouane a montré des signes de fatique juste en arrivant alors je suis descendue pour qu'il arrête de trottiner.

Le dimanche, Chloé et Stéphanie sont retournées explorer la forêt domaniale de Saint Trojan alors que Sandrine et Lucie ont préféré prendre la route pour ne pas rentrer trop tard.

Un week end prolongé qui a fait du bien car dépaysant et iodé sous un beau soleil et en bonne compagnie. Découverte de la mer et du sable pour Guerrouane déstabilisé par ces sols mouvants. De nombreux points positifs, avec un Cha'ym qui a été exemplaire. Il est chez lui partout sans stress et a peu trottiné. Lucie s'est delectée de son grand galop sur la plage.
Guerrouane a cumulé les premières avec un voyage de 7 heures en van, dormir en boxe seule hors de la maison, la douche au centre equestre, de longs galops et une sortie de 30 kms. Il était très stressé et tremblait comme sa père quand il nous voyait arriver au boxe. Il ne finissait pas sa gamelle alors que c'est vraiment un glouton. Le fait qu'il se retrouve 3 nuits de suite dans cet environnement l'a obligé à lâcher prise et à s'habituer. Petit à petit, il était plus détendu. La présence de Cha'ym a été salvatrice pour lui mais il va faloir que je renouvelle l'expérience seule avec lui.
 
*************
WE dans le Perche
les 5 et 6 septembre 2020 à Gréez-sur-Roc (72)

 
 Sandrine/Alya et Tuija/Sultan
Le 9 ème rassemblement de cavaliers randonneurs à Ruillé sur Loir initialement prévu est annulé à cause des contraintes d'accueil dûes au COVID.
Nous serons donc accueillis dans la famille de Sandrine avec bivouac au Haut Beaumont.

Départ le samedi matin tranquillement vu qu'il n'y a que 2h de route. On arrive, installation des chevaux et de la tente dans un pré derrière la ferme. On grignotte avec notre hôte de 83 ans et sortie de 18kms en 3h, essentiellement au pas car pas mal de bitume et très vallonné. Passage à Saint Ulphace et en direction de Soizé. Nous suivons un tracé pedestre jaune repéré sur le net et croisons egalement un tracé orange (equestre ?).
Dîner et dodo. Tuija n'a pas très bien dormi car Sandrine qui ronfle fort, a tenu éveillé les chiens une bonne partie de la nuit.

Le matin est frais mais ensoleillé. Vue la vitesse du parcours de la veille, Sandrine prévoit un tracé modulable et notre hôte insiste pour nous avoir au déjeuner. Il a prévu une langue de boeuf !

Nous descendons en direction de Gréez-sur-roc puis la croix Champagne. Nous voulions aller dans la forêt de Montmirail mais celle-ci est privé, comme une bonne partie des chemins du coin d'ailleurs. Nous nous en tenons donc aux chemins de commune. Nous avançons plus car nous trottons sur le bas côté des routes de campagne desertes la plupart du temps. Les fers tintinabullent drôlement mais ils tiendront le coup. Nous remontons vers le Nord jusqu'à Authon-du-Perche avant de redescendre pour retrouver la fin du tracé de la veille où les chemins sont excellents.
Boucle de 25 kms en 4h, de vraies touristes ! Fin de boucle, Alya fait connaissance avec l'âne du voisin qui se met à braire sous son nez. La belle a failli en faire une syncope !
Séjour agréable et dépaysant chez l'habitant heureux de notre visite. Carte à explorer plus finement car nous avons pu empreinter de beaux chemins avec tracés VTT. Voir pour aller jusqu'à la forêt de Vibraye, la propriétaire plus concilliante à ouvrir ses chemins aux randonneurs.
Nous reviendrons donc !

*************
Equisalamandre (41)
les 21 et 22 septembre 2019 à Mondoubleau

Organisée par Equiliberté 41
Ludo/Lima, Sandrine/Cha'ym, Véro/Rhawa et Lucie/Pirate
 
Arrivés sur l'hippodrome de Mondoubleau pour Ludo et Véro vers 16h00.
Nous nous installons tranquillement en attendant Sandrine et Lucie qui tardent ... Soucis de pneus, commande en retard, Sandrine et Lucie n'arriveront que tard le soir vers 22h30 en évitant de peu un chevreuil qui traverse la route sans regarder !
Véro et Ludo iront donc au restaurant en amoureux !
Dodo en tente à coté des chevaux sur l'hippodrôme de Mondoubleau.
  

Le lendemain matin, Il ne fait pas froid,  on a même droit à un beau soleil. Petit dejeuner et départ vers la Commanderie d'Arvilles qui nous ouvre ses portes pour le déjeuner.
  

Pause obligatoire à mi-parcours pour une degustation de fromage et de vin hic !
      

Arrivée à la Commanderie d'Arvilles, les chevaux sont attachés en ligne de corde. Visite, repas et déjà il faut repartir. Pour rentrer, nous activons le train et suivont l'attelage d'une mémé avec son haflinger qui dépote ! Virage pleine balle à angle droit, ça trotte et ça galope. D'ailleurs, nous levons le pied avant elle car les terrains sont vraiment durs.
Boucle de 19 kms en 2h03 le matin et 20 kms en 3h12 pour le retour.
 
  
  
          
 
Retour à l'hippodrôme, douche obligatoire mais .... COMMUNE ... allez, tout le monde à poils !!
  
   

Présentation de beaux chevaux Percherons venus spécialement courir sur l'hipodrôme pour nous.
Degustation de vins, jus de raisin pétillant et de biere de productions locales (on a trés soif !!!).
  

Repas du soir avec groupe musical
 

Le lendemain, on se lève avec les nuages, juste le temps de seller et il pleut : l'organisation décide de faire le tracé d'une traite et de revenir manger au sec à l'hippodrome : Bonne idée !
 
On ne s'arrête pas à la pause casse-croûte (trop de monde et il pleut fort).
On passe voir le Château des Radrets vite fait et on rentre. Boucle de 28 kms en 3h40.


On est dans les premiers arrivés donc douches tranquilles !
On prend le temps de tout défaire, ranger et on part manger !
On repart tranquillement de l'hippodrome !

 
 

**********
Rallye de la cerise à Pesteaux (89)
le 23 juin 2019

Organisée par la ferme equestre de Pesteaux
Ludo/Lima, Sandrine/Alya, Véro/Rhawa et Lucie/Cha'ym
 nous retrouvons sur place Stéphanie, Chloé, Bernard et Marianne

 
Comme l'année passée, nous prenons la route la veille et sommes hebergés par Marianne. Stéphanie nous rejoint pour le repas du soir. Nous la retrouvons le lendemain avec Bernard. Marianne a mal au dos. Elle fera donc photographe tout au long du parcours et déjeunera le midi avec nous.
On récupère les questions, on trace le parcours et en route sous une chaleur torride. Les chevaux marchent vraiment bien et dans le calme si on compare avec l'an passé.
Le parcours est très valloné. Nous arrivons derrière un premier groupe qui nous laisse passer. Il fait vraiment très chaud donc allure tranquille. Nous devons traverser une départementale au niveau d'un ru et rattrapons un second groupe qui à son tour nous laisse passer.
Niagara le cheval de Bernard se met à pisser ....rouge ! Signe de myosite flûte. Il reste quelques kilomètres à faire mais le cheval n'a pas de signe de souffrance et marche bien. Bernard continue à pied. Stéphanie appelle Marianne pour qu'elle emmène le van à la halte du midi afin de ramener Niagara. Traversée d'un passage à niveau avec coup de jus pour Alya et Rhawa qui font des bonds. On arrive enfin au bord du canal de l'Yonne. Il flotte comme un air de vacances. Les gens font du canoé, se baignent, ... Nous traversons l'écluse et pensons être arrivés donc on descend de cheval mais c'est long, trop long. Stéphanie remonte et part en éclaireur. Elle appelle Laurence la responsable de la ferme équestre, qui nous dit que ce n'est pas la bonne écluse, c'est dans l'autre sens. On remonte à cause de la distance, il fait chaud, on se traine mais on arrive enfin.
On installe les chevaux en ligne d'attache. On les abreuve. Niagara a une injection de diurizone, une semaine d'ekyrénal  et repos pour tous. Première partie de 22 kms qui montent et qui descendent.



Après deux bonnes heures de pause déjeuner, il faut repartir. C'est durrrrrrr. Il fait encore vraiment très chaud. On reselle et go pour 17kms. On avance bien sur la première partie plate et en sous bois. S'en suit la traversée de vignes dans les côteaux pentus et on retrouve les éoliennes qui nous indiquent une arrivée proche.
On va directement à la fontaine en arrivant. On deselle et on arrose bien les chevaux. Tout le monde est cuit avec bronzage agricole du jour mais il faut reprendre la route.
Comme l'an passé, nous avons passé une très bonne journée, certes trop chaude mais organisation au top et repas de roi.
Niagara s'est bien remis et pissait clair dès la fin de journée.
**********


 
Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site